Err

TRAIL - GUADARUN

Pierre Bureau à la conclusion

F.H.Lundi 09 avril 2018
Pierre Bureau à la conclusion
De g.à d., Jean-David Javegny (TFA), le vainqueur Pierre Bureau (TSE) et Corentin Crouzet, composent le podium de ce Guadarun. (F.H.)

Pierre Bureau a remporté vendredi, la sixième et ultime étape du Guadarun, à Anse-Bertrand. Le pensionnaire du team martiniquais Souffle et energy fait coup double en enlevant le classement général.

La dernière journée s'annonçait chaude sur l'ultime étape du Guadarun, entre Petit-Canal et Anse-Bertrand. Après six jours de course, les concurrents devaient s'organiser et s'hydrater.
Dès le départ, le leader Pierre Bureau conduit le train. Ils sont une petite dizaine à l'avant, mais très vite, la sélection s'opère. Au ravitaillement de la Mahaudière, Bureau est accompagné de Willy Vaïtilingon et Émeric Coissard (non classés au général). Derrière, on limite les dégâts comme on peut en essayant surtout de sauver sa place au classement final. C'est le cas du Réunionnais Jean-David Javegny, deuxième, et du troisième, Corentin Crouzet.
THORAVAL DE BOUT EN BOUT
Le trio de tête avale rapidement les 18 kilomètres du parcours pour arriver à la Porte d'Enfer, à Anse-Bertrand, en 1 h 23'. Le Martiniquais enlève la dernière étape après avoir dominé toute la semaine. « Dominer c'est beaucoup dire, car j'ai bénéficié de la blessure de mon camarade de club, Oswald Cochereau (mercredi) et de son abandon. Après, il fallait assurer toutes les étapes. Je me suis entraîné pour ça et je me suis fait plaisir. C'est agréable, on passe des bons moments ensemble » , déclarait le vainqueur.
Chez les femmes, la Martiniquaise Laura Thoraval s'impose au classement final après avoir remporté cinq étapes sur six.
CLASSEMENTS
6e étape
1.Pierre Bureau (TSE) les 18 km
en 1 h 23'26''(12,94 km/h)
2.Émeric Coissard (Cop.) m.t.
3.Willy Vaïtilingon (SL) m.t.
Femmes
1.Clémence Briche (E971)
1 h 50'25''(9,78 km/h)
2.Justine Ledieu (ERA) à 5'05''
3.Laura Thoraval (AMCF)...à à 7'25''
Classement général final
1.Pierre Bureau (TSE)
8 h 59'07''(12,02 km/h)
2.Jean-David Javegny (TFA) à 22'16''
3.Corentin Crouzet à 29'05''
Femmes
1. Laura Thoraval (AMCF)
11 h 53'17''(9,08 km/h)
2. Justine Ledieu (ERA) à 29'45''
3. Marion Blanchet (CNSJ)
à 1 h 12'45''''

SAINT-LOUIS

Une belle étape du Guadarun

H.ILundi 09 avril 2018
Une belle étape du Guadarun
Des dizaines de participants ont découvert les beaux paysages de la Grande Galette. (H. L.)
En début de semaine dernière les coureurs et responsables du Guadarun sont arrivés au port de Saint-Louis de Marie-Galante. Il s'agissait de prendre ses marques avant la course du lendemain. Trente-sept coureurs (parmi lesquels Ruddy Duflo, qui réside à Marie-Galante) ont pris le départ devant la mairie. Une course de 20 km sur le bitume et dans les sentiers dans le secteur de Vieux-Fort à Saint-Louis. Pierre Bureau (Team Souffle et Energy) a remporté cette 4e étape du Guadarun, à Marie-Galante.
Peu importe sa force physique, chacun peut prendre le départ de l'épreuve. L'essentiel est d'avoir du plaisir. (H. L.)

Pierre Bureau, l’intouchable

F.H.Jeudi 5 Avril 2018 - 18h23
Pierre Bureau, l’intouchable
Bureau (133) et Javegny, échappés lors du premier tour de circuit à Marie-Galante. - Photo : F.H.

La 5e étape du Guadarun, courue sur 23 kilomètres jeudi matin à la Désirade, a vu la participation de 35 coureurs et la 4e victoire de Pierre Bureau sur cette compétition. Cette étape entre Petit-Canal et Anse Bertrand ne devrait pas permettre aux plus proches rivaux du leader de le déloger de la première place du général.

Qui pouvait venir contrecarrer les plans de Pierre Bureau sur cette étape désiradienne ? C’est la question que beaucoup pouvaient se poser, à l’entame de la course. Jean David Javegny étaient de ceux-là, mais s’était-il remis de son coup de moins bien sur l’étape de la veille à Saint-Louis de Marie Galante. Parti sous la canicule à 8 heures de la plage à Fifi à Grande Anse, Bureau imposait très vite son rythme d’enfer. Javegny et Crozet parvenaient à rester dans son sillage jusqu’à La Source, lieu du premier ravitaillement.
Bureau déroule
Au kilomètre huit, du côté de la station météo, Bureau augmente sa foulée, prend les devants et relègue déjà ses compagnons d’échappée à une minute de retard. Le paysage rocailleux du levant de l’île est traversé à vitesse grand V. A la source, le ravitaillement est rapidement pris pour les meilleurs que déjà la terrible montée de la route de la montagne se montre pour se faire avaler par les trois premiers. Derrière, on s’époumone pour rester dans un bon rythme sans se faire rattraper par son plus proche suivant. Et sur cette route de la montagne, les leaders se tiennent à distance, alors que la descente du morrne Calvaire est déjà terminée pour Bureau du Team Souffle et Energy, qui triomphe sur la Plage à Fifi et remporte ainsi une 4e victoire sur ce Guadarun. Il devance Jean David Javegny du Team Foulées Aubagne de 2’ 44’’ et Corentin Crouzet de 6’ 39’’. Le Guadeloupéen Edouard Thézénas prend la 6e place à plus de 20 minutes. Laura Thoraval de l’AMCF devance Justine Ledieu et Marion Blanchet de Courir Nature Autrement. 
La 6e et dernière étape du Guadarun, comptant pour le classement général, aura lieu ce vendredi matin, entre Duval Petit Canal et Porte d’Enfer Anse Bertrand, sur 17 kilomètres.
Cliquez ici pour accéder au classement général après 5 étapes. 

Le Guadeloupéen Thézénas, 5e du général. -

Etape 4 : Bureau taille patron
L’étape de Marie-Galante aurait dû emmener les coureurs de Sainte-Thérèse Saint-Louis à Capesterre. Elle a été modifiée à cause des sargasses qui ont envahi la commune du levant de l’île. On espérait alors une étape moins difficile que d’ordinaire. Il n’en à rien été avec les deux boucles sur le sentier de Vieux-Fort.

Le départ à peine donné de la mairie de Saint-Louis, les coureurs sont partis pour trois kilomètres de bitume et déjà les meilleurs se bousculent pour entamer la côte de Chalet, au 4e kilomètre, dans les meilleures conditions. Au sommet, Bureau impulse le rythme avec, calé dans son sillage, un Javegny qui semble déterminé. Dans le premier passage du sentier de Vieux-Fort, Javegny va tenter de décrocher son principal rival, mais sans succès. C’est même le leader qui se permettra le luxe d’abandonner ses rivaux et de boucler le premier tour de circuit seul en tête. A la deuxième boucle qui ramène vers l’arrivée au bourg de Saint-Louis, Javegny, qui a connu un coup de moins bien sur cette étape marie-galantaise, va même se faire dépasser par Crouzet et Arcade. L’ordre d’arrivée de l’étape ne changera pas même si cela n’aura aucune incidence sur le classement général.
 
TERRE-DE-HAUT

Les Saintois courent au Guadarun

M. MariJoéJeudi 05 avril 2018
Les Saintois courent au Guadarun
12 personnes, dont Céline et Charles, étaient inscrites (M. M.)
Le duo local, Céline et Charles, a réussi le défi qu'il s'était lancé et a fait une belle course. Pour Céline, âgée de 45 ans, ce Guadarun était un « petit défi personnel » : « Je suis satisfaite, j'ai bien couru. Je suis 20e sur 49 participants et 5e des filles. Je m'entraîne régulièrement sur ce parcours, sauf le Chameau, trois fois par semaine, soit 6 km. Le Chameau, c'était une première pour moi. Et c'était dur. » Elle a réalisé le parcours en 2h04 avec une moyenne de 7,70 km/h, le premier a fait 11,52 km/h.
Charles, féru de sport, en est à sa 5e participation. « Une course de 13 km mais avec de bons reliefs! Un dénivelé de 550 m par ce temps chaud, ce n'est pas facile! Surtout derrière le Chameau. Même si j'ai l'habitude. J'ai fait 4 mois de préparation pour aujourd'hui tout de même. De la natation, tous les midis, dans le bassin du plan d'eau, 7 à 8 km. J'adore le sport, cet effort. Je finis aujourd'hui 15e pour 1h55 et je suis le 1er pour mon âge, » raconte Charles, 53 ans.
TERRE-DE-BAS

La seconde étape du Guadarun, marathon des îles, fait escale à Terre-de-Bas

C. P.Mercredi 04 avril 2018
La seconde étape du Guadarun, marathon des îles, fait escale à Terre-de-Bas
1. Le départ : Arrivés dès dimanche soir sur place, ils ont bivouaqué à l'école élémentaire et après un solide petit déjeuner au bar des Mûriers où ils ont écouté les conseils judicieux du médecin de la course, Jean-Luc Hovine, ils se sont élancés sur un circuit de 15 km et un dénivelé cumulé de 581 mètres. Si les favoris passent comme des flèches, les autres vont à leur rythme et calculent leurs efforts. (C. P.)

La 2e étape du Guadarun s'est courue, dimanche matin, à Terre-de-Bas. 13 femmes dont une handisport et 18 hommes, âgés de 24 à 69 ans, se sont élancés dès 8 heures sur la route, puis sur les traces pour 15 km de course. La petite île, qui les accueille comme chaque année pour deux jours et deux nuits, a répondu présent au rendez-vous des sportifs et les a encouragés tout au long du parcours.

2. La descente vers Petites Anses : Le soleil est voilé en ce début de matinée, la route du sud dégagée et la descente vers le bourg de Petites Anses offre l'occasion aux concurrents de tester leur pointe de vitesse. (C. P.)
3. L'athlète handisport Sylvie Charvet : Cette année elle a pu parcourir 9 km avec sa coéquipière Céline Fleuret. Les antiboises ont le moral et le tandem, bien que récent, semble bien fonctionner. Titulaire de nombreuses places dans des courses prestigieuses telles l'Iron Girl, le marathon Nice-Cannes ou l'Aquathlon de Nice, Sylvie espère obtenir sa place pour le triathlon handisport des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Elle semble bien partie. Elle passe la ligne d'arrivée accompagnée d'Emmanuel Duval, le maire. (C. P.)
4. Après la route, les traces : La rouge puis la trace des falaises vont départager les meilleurs. Il faut trouver un deuxième souffle après l'unique ravitaillement au kilomètre 9 et grimper sur les traces remises en état par l'ONF et les bénévoles après le passage du cyclone Maria. Des ados sont venus soutenir leur maman et la suivent comme ils peuvent. (C. P.)
5. Qui dit course dit vainqueur : à ce petit jeu, c'est Pierre Bureau de l'équipe Team Souffle et Energy de la Martinique qui arrive en tête chez les hommes en 1h 16'18''. Son compatriote et équipier Oswald Cochereau, le domine au classement général d'1 minute 26. Chez les filles, Laura Thoroval également de Martinique remporte sa 2eme victoire en 1h 42' et 10'' et conforte son avance au général. (C. P.)
Martine Raymond, dite Titine, est la reine des bénévoles
Victime à la naissance de la thali- domide, un médicament utilisé par les femmes enceintes dans les années cinquante pour soulager des nausées, et qui a provoqué la naissance de 10 000 enfants souffrant de malformations congénitales, Martine Raymond a un bras plus petit que l'autre.
Cela ne l'empêche pas de vivre à cent à l'heure, parfaitement consciente de son bonheur d'être en vie.
Indépendante, elle est parfaitement autonome. Son seul regret « ne pas avoir pu jouer d'un instrument de musique » .
Ce bonheur, son extrême gentillesse, son sens aigu du partage, sa bonne humeur légendaire font de cette petite dame de 62 ans, la « mamy » préférée des concurrents. Bénévole, disponible, elle leur sourit, les encourage, les félicite et veille sur eux. Martine sert même d'interprète en anglais pour les concurrents étrangers.
D'ailleurs, une fois la course terminée, ils viennent spontanément la voir, lui raconter une anecdote de course ou juste la saluer. L'organisation du Guadarun salue le dévouement dont elle fait preuve et l'empathie qu'elle dégage. Une belle âme qui illumine, de son sourire spontané, l'édition 2018.
(C. P.)

TRAIL - GUADARUN (2E ÉTAPE, TERRE-DE-BAS)

Bureau se rattrape

F.H. / Sylvain PIGEAUMardi 03 avril 2018
Bureau se rattrape
Pierre Bureau a profité du parcours roulant pour s'imposer sur la deuxième étape. (F.H.)

Sixième du scratch dimanche, Pierre Bureau a remporté la deuxième étape, hier, à Terre de Bas aux Saintes. Le pensionnaire du Team souffle et energy est maintenant 2e du général, à 1'26''de son coéquipier Oswald Cochereau.

À l'aise sur les parcours roulants, Pierre Bureau s'est porté en tête du peloton de 40 coureurs, dès le départ à l'anse des Mûriers, hier sur la 2e étape à Terre-de-Bas aux Saintes. Malgré le gros rythme imposé par le pensionnaire du Team souffle et energy, le Réunionnais Jean David Javegny parvenait à s'accrocher et prendre l'avantage à la sortie du Morne Abymes au retour de Petite-Anse.
Oswald Cochereau, 3e du scratch la veille (1), se tenait à une poignée de secondes alors que les autres concurrents étaient déjà décrochés, à plus de cinq minutes. « Sur la première étape, on découvrait un petit peu, explique le leader du classement général. Visiblement, nous sommes toujours les trois mêmes coureurs en tête, cela devrait se jouer comme ça. Mais c'est très serré, chaque jour réserve son lot de surprises. » Le retour vers Grande-Anse permettait aux trailers de récupérer dans la descente en tournant sur la gauche pour emprunter la Trace rouge. Plus à l'aise, Bureau prenait l'avantage et s'imposait en un peu plus d'une heure. Il devançait Jean David Javegny et son coéquipier Oswald Cochereau de plus de deux minutes.
« C'était un parcours plus à ma convenance que la veille, plus roulant. J'ai attaqué dès le début, c'est la meilleure des tactiques pour moi » , analyse le vainqueur.
THORAVAL DOMINE CHEZ LES FEMMES
Lauréat en février de la « Mythik » , trail de 40 km en Martinique, Bureau découvre, comme ses acolytes martiniquais, cette épreuve par étapes. Une compétition unique avec des étapes courtes et intenses, ou si les forces en présence se retrouvent chaque jour à l'avant, la diversité des parcours permet toutefois de donner des scénarios à rebondissements. « C'est à peu près le même terrain qu'en Martinique, admet Laura Thoraval, en tête chez les femmes. Nous avons donc un avantage sur les athlètes de Métropole. Je ne sais pas ce que cela va donner, j'ai une petite avance mais c'est loin d'être gagné. » La tenante du titre de la Transmartinique (ultra trail de 137 km en décembre) a raison d'être méfiante. En 2017, Laure Georgeon avait failli perdre toute chance de victoire finale après une erreur de parcours sur l'étape mariegalantaise. Preuve que la vigilance et la concentration sont aussi des prérequis en trail.
(1) Le traileur martiniquais a toutefois pris la 1re place du tronçon au classement du Guadarun.
1RE ÉTAPE - Pradel déroule
Près de 200 cent coureurs étaient au départ, dimanche, du trail du Jardin d'Eau à La Rose, Goyave. Une quarantaine d'entre eux prennent part à toutes les étapes du Guadarun. Mais pour les autres, cette première étape comptait également pour le challenge des trails. Michel Pradel (Stade Lamentinois) s'est imposé devant son coéquipier Willy Vaïtilingon. « Willy est parti très fort et il a insisté dans les parties techniques. Mais je savais que les derniers kilomètres étaient roulants. Sur la route, je l'ai rattrapé et distancé. Maintenant je lâche un peu le trail pour me consacrer à la route et tenter de faire une perf' sur 10 km et semi » , a déclaré le vainqueur.
PROGRAMME
Aujourd'hui, Terre-de-Haut.
Départ à 8 heures, place de la mairie. 16 km. 560 m de dénivelé.
Demain, Marie-Galante.
Départ à 7 heures de Saint-Louis. 23 km.
Jeudi, La Désirade.
Départ à 7 heures du port. 23 km. 419 m de dénivelé.
Vendredi, Grande-Terre.
Départ à 7 heures de Duval, Petit-Canal. 19 km.
Samedi, Deshaies.
Départ à 8 heures de l'hôtel Fort Royal. 13,5 km.
CLASSEMENTS
Clsst. général après 2 étapes
1.Oswald Cochereau (T. souffle et energy) 2 h 42'47'' (11,43 km/h)
2. Pierre Bureau (TSE) à 1'26'
3. Jean-David Javegny à 3'30'
Femmes
1. Laura Thoraval (AMCF)
3 h 34'06' '(8,69 km/h)
2. Justine Ledieu à 14'10'
3. Marion Blanchet (CNSJ) à 34'57'
2e étape, hier Terre-de-Bas (Les Saintes)
1.Pierre Bureau (TSE) les 15 km en 1 h 16'18''(11,80 km/h)
2. Jean-David Javegny à 2'19'
3. Oswald Cochereau (TSE) à 2'24'
4. Corentin Crouzet à 6'32'
5.Baptiste Arcade (TSE) à 11'10'
Femmes
1.Laura Thoraval (AMCF) 1 h 42'10'' (8,81 km/h)
2. Justine Ledieu à 3'50'
3. Marion Blanchet (CNSJ) à 10'22'
4. Candice Behais à 12'41'
5. Hélène Blondel m.t.
1re étape, dimanche. Goyave
1. Michel Pradel (SL) les 16 km en 1 h 18'59'' (12,15 km/h)
2. Willy Vaïtilingon (SL) à 1'10'
3. Oswald Cochereau à 4'14'
4. Émeric Coissard (CMR) à 6'44'
5. Jean-David Javegny à 7'49'
Femmes
1. Charlotte Cartier 1 h 45'31''(9,10 km/h)
2. Clémence Briche à 2'22'
3. Laura Thoraval à 6'25'
4. Julie O'Neill (GRG) à 12'55'
5. Justine Ledieu à 14'50'
Retrouvez les classements complets sur www.franceantilles.fr